L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 

Actualités
Nos dossiers
Lexique

Compte rendu du conseil administration du 24 janvier 2006

COMPTE RENDU

DE LA REUNION DU CONSEIL D’ ADMINISTRATION

du 24 janvier 2006 à 20h30

Salle de la Mairie

Excusés : Mesdames Hadas et Vouriot et Messieurs Boucard, Debuigne et Dupont

Invité : Monsieur Jean-Pierre Lonchamp très intéressé par l’atelier eau, et prêt à rejoindre le Conseil d’Administration.

 

La séance débute aux environs de 20h30.

Les groupes se séparent pour réfléchir aux orientations à donner aux ateliers.

Vers 21h30, tous les membres mettent en commun leurs conclusions.

Tout ce qui suit est à supprimer puisqu’on le retrouve dans le compte rendu plus loin., sauf les interventions des membres du CA qui pourraient être évoquées à la suite. La plan du compte rendu se présenterait comme suit : groupe air-bruit, groupe eau, groupe urbanisme-déplacement, discussion..

Alain propose que l’on se retrouve en dehors des CA 1 fois par mois par atelier.

Il insiste sur le fait que l’on ne peut pas travailler sans formation et propose de constituer un classeur dans lequel figureront les décrets de loi concernant nos différents thèmes pour une bonne information sure la réglementation. Il propose également l’élaboration d’une carte de Chevigny sur laquelle nous ferions apparaître tous les points sensibles (couloirs de la BA 102, usines à risque. Nous procurer également le Code Dalloz de l’environnement et établir une fiche technique de chaque entreprise.

En fonction de nos ressource une étude sur les lichens, qui gardent en mémoire les traces de polluants. Mais Monsieur Masson (président d’ATMOSF’Air Bourgogne) a laissé entendre qu’il prendrait les frais à sa charge.

Il faut tous nous mettre à niveau en matière d’environnement dont une formation technique à l’utilisation du sonomètre avec les courbes Iso sur Chevigny.

Il faudra établir le lien santé - environnement (à Quétigny, un groupe s’est déjà mis en place.) Alain pense qu’il faut agir sur la pollution, source de cancers par exemple. L’ORS (Observatoire Régional de Santé) et des médecins pourraient nous aider.

PPA (Plan de Protection de l’Air) sur Agglomération de 250000 habitants minimum. Seuil atteint par Dijon. Mais le décret n’est toujours pas mis en place. Courrier de Alain pour le rappeler.

Veille qualité de l’air sur Chevigny : l’Association se porte volontaire.

Faire paraître un article par mois pour nous faire connaître.

Gérard propose un CA tous les trois mois et une réunion libre de chaque groupe un fois par mois.

Gaston voudrait connaître les noms des adjoints au maire avec lesquels nous serons en contact pour les différents ateliers (suite à exemple donné par Gérard, arbres bouchant la rivière, contact secrétaire de mairie et services techniques.) Environ 1500 logements se trouveront en zone inconstructible (exposition au bruit.)

Groupe urbanisme : porte-parole : Patrick.

Identifier les problèmes.

Faire une approche globale

Améliorer les trajets piétons – vélos – automobiles mais avec une vue globale.

Comparatifs avec d’autres villes avant projets innovants genre navettes mais encore très flou.

Calendrier : présentation rapide à l’AG et essayer d’aboutir avant été auprès de la commission urbanisme.

L’idée serait que la mairie prenne le relais et intègre des projets dans le budget, des choses simples pour améliorer la circulation.

Gérard rappelle que l’AG se tiendra le 28 mars et qu’il faudra une réunion du CA avant.

Groupe eau : porte-parole : Nicole

3 réseaux : eau potable, eaux usées, eaux pluviales

Alain propose une visite de la station d’épuration,. Mais préalablement, une mise à niveau des membres du CA sur les seuils de toxicité des métaux lourds serait souhaitable. en arrivant avec les seuils européen de toxiques et une bonne connaissance des symboles chimiques.

1) Qualité et potabilité de l'eau distribuée. L'eau est-elle consommable ? Les analyses diffusées par la SOGEDO sont-elles fiables ? Quels sont les labos et organismes d'analyse ? Le réseau de distribution sur Chevigny. A prévoir et organiser les visites (Daniel Ronsset) : Captage de Poncey, la STEP (épuration-Chevigny).

2) Assainissement.- Les problèmes d'engorgement – reflux des égouts et eaux pluviales sont évoqués en relation avec la "spécificité" des quartiers concernés ; tout en restant prudent à propos de la séparation des réseaux prudence

- Actions de vigilance sur "la propreté" de nos rivières et fossés. A signaler en mairie.

3) Problèmes à évoquer pour les actions publicitaires et de sensibilisation grand public :- SDAGE (Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux) : problèmes concernant le site de Poncey les Athée, le trace du TGV avec un remblai sur un champ captant.- Sécheresse, réseaux d'eau de consommation, les réserves en eau du Grand Dijon...NB :

Ce qui suit à mettre dans le chapitre commentaire sous la forme suivante : « le CA décide l’achat en 4 exemplaires de carte de Chevigny (une pour permettre à chacun des groupes de localiser ses centres d’intérêt et une permettant de faire la synthèse des trois précédentes ».

Houdaille doit faire parvenir à chaque groupe un fond de carte de Chevigny, permettant d'indiquer géographiquement les éléments de nos préoccupations.

Ce qui suit à réintégrer dans le compte rendu du groupe sous la forme suivante : proposition de travailler en partenariat avec l’AAPPMA d’Arc sur Till (contact à prendre avec Alain Lomberget) Il doit aussi nous permettre de rencontrer une association de pêche (AAPPMA Arc sur Tille, Alain Lonbarget)qui peut nous faire découvrir la santé des rivières. Possibilité aussi d’inspecter les rivières et de noter les anomalies.

Dominique propose des actions pédagogiques à destination du public.

Voici l'essentiel des points qui semblent nous préoccuper. Je propose que chacun apporte ses corrections et que lors de notre prochaine réunion nous ayons récupéré des infos sur ces problèmes.

GROUPE DE TRAVAIL « AIR-BRUIT » :COMPTE RENDU

4 axes de travail retenus par le groupe : Méthodologie, Connaissance, Formation et information, actions.

Méthodologie.

Animation du groupe en binôme : G. Toulouze et A. Houdaille.

Tendre à une réunion du groupe par mois et en cas d’urgence (hors CA).

Restitution, synthèse et validation des travaux de groupe en CA.

Représentations extérieures par des membres du groupe (ex : CCE BA 102).

Connaissance.

Base documentaire : se constituer un classeur technique (modélisé sur celui du CLAPEN) pour y insérer dossiers, législation et réglementation, etc…, se doter du Code de l’Environnement Dalloz, etc…

Cartographie : dresser la cartographie des points noirs et sites à risques sur Chevigny (en lien avec la DRIRE), puis élaborer une fiche technique par site source de risques selon nomenclature réglementaire.

Mission d’expertise : mesures de bruit (courbes iso BA 102, Urgo, axes routiers, …), analyse de lichens,…

Formation et information.

se réserver 1h en CA (ou sessions spécialisées hors CA), avec éventuellement la participation de personnes ressources extérieures pour des formations spécifiques (ex : Polluants primaires, PEB, mécanismes physiques de la propagation du bruit, PPA, etc..)

formation technique à l’utilisation du sonomètre.

Mettre en place un réseau de veille sur la ville (réactivité de l’association).

Avoir une communication régulière de l’association dans le quotidien BP.

Actions.

Résultent de la capacité réactive de l’association aux problèmes posés.

Dans l’immédiat, s’engager sur la mise en œuvre d’un PPA sur l’agglomération (plan de protection de l’atmosphère), en lien avec les autres associations.

De manière incidente, soutenir le volet environnement qui sera intégré en annexe du PRSP (programme régional de santé publique).

Faire un chapitre « Actualité – affaires diverses ».

Gérard : mise à jour du site Internet. Proposition de Monsieur Deleuze, rue de Trianon, actuellement en stage de développeur (chef de projet de 49 ans.) Se propose de le faire gratuitement. Membre de l’association. Pourra peut-être en assurer le suivi.

Le CA valide la proposition.

La BA 102 s’engage à faire un contrôle aléatoire des trajectoires (mais soupçonne que poudre aux yeux.)

DIREN : impact sonore de la BA 102. Il faut désigner deux délégués et les associations doivent se mettre d’accord avec la mairie pour installer un sonomètre dans une propriété close. Gaston s’est porté volontaire. Nous attendons réponse de la DIREN et de la mairie.

Alain, invité le 17 Janvier dernier par l’UFR Droit et Sciences Politiques de l’Université de Bourgogne, a travaillé à la préparation de la semaine du développement durable avec Juliette Olivier (ingénieur en environnement) Marguerite Boutelet (UFR Droit) et Jean Cambillard (UFC Que choisir). Le thème retenu pour ce colloque qui se tiendra à l’Université les 31 Mai et 1er Juin prochains (retenir ces dates à votre calendrier) est ciblé sur la participation du public aux décisions en matière environnementale. Les associations et les élus seront bien entendu invités et mis en présence lors de ce colloque.

Gérard n’a pas reçu de réponse à son courrier chez Urgo. Va relancer.

Monsieur Lucien, rue des Clématites, s’est plaint d’explosions de bouteilles, Jean-Marie et Gérard y sont allés mais n’ont rien remarqué.

L’AG du Clapen 21 se tiendra le 1er février en vue de mettre en place un bureau provisoire qui sera chargé de mettre en place un plan de travail adapté.

Reprendre liste adhérents 2004 et leur envoyer journal pour relance (perte d’adhérents.)

La séance prend fin aux environs de 23 heures 30.


Date de création : 19/03/2006 - 19:12
Dernière modification : 28/03/2006 - 11:35
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
66 Abonnés
Accès réservé
Connexion...
 Liste des membres Membres: 547

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 19

Total visites Total visites: 926370  

Nous contacter
^ Haut ^