L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 

Actualités
Nos dossiers
Lexique

Assemblée Générale du 9/03/2004
CHEVIGNY ENVIRONNEMENT
COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU 09 MARS 2004

L’ASSEMBLEE GENERALE de l’année 2003 s’est tenue salle Jean Froussard le mercredi 9 mars à 20h30 en présence de 30 adhérents, 16 autres ont confié une procuration aux présents.
Au tout dernier recensement, l’association compte 172 familles adhérentes et 220 membres.

Monsieur Rochelandet, journaliste au Bien Public est venu nous accompagner une partie de la soirée, a pris quelques photos et publiera notre compte rendu. Nous l’en remercions.

Alternativement MM. Jacob, Houdaille, Toulouze et Madame Turrel ont pris la parole pour présenter le rapport d’activité, le rapport d’orientation, les comptes de l’association et répondre aux questions des membres de l’assistance.

En ce qui concerne le rapport d’activité, il est divisé en trois grands points : la commune, la Comadi, le Clapen 21.

Au niveau de la commune :
Gens du voyage : le Clapen 21 a esté en justice pour contester l’emplacement retenu jugé dangereux (conduites de gaz et d’eau, ligne à haute tension, cône d’envol de la BA 102.). Chevigny Environnement soutient cette action et attend le résultat toujours pendant à l’heure actuelle.
La piste cyclable de Mirande : bien mais dangereuse à l’arrivée à Mirande (terrain communal), ruissellement de boues par endroits et coûteuse (éclairage toute la nuit, plantations qui n’ont pas résisté à la canicule, arrosage au goutte à goutte.)Toujours pas de schéma de pistes sur la commune elle-même (malgré tout, des pistes sont prévues dans le nouveau quartier Ouest), pas de coordinations intercommunales, départementale, nationale et européenne.
Lotissement Léo Lagrange : ce nouveau lotissement présente 2 contraintes majeures. Il est situé sous une ligne EDF de très forte tension et à proximité du Polygone. Il est là où il était dit qu’il n’était pas question de lotir lors de la construction du Polygone.
Zone Excellence 2000 : la Comadi reprend la desserte SNCF (travaux de remise en état terminés), malheureusement elle ne couvrira pas la nouvelle zone Urgo - Koyo – Pomona (trop coûteux et non prévu à la mise en place de l’extension d’excellence 2000.)
Station d’épuration : odeurs nauséabondes dans ce quartier. Le responsable : il semble qu’une entreprise qui traite les huiles usagées soit à l’origine de ce désordre. La commune est intervenue. Affaire à suivre.
La station d’épuration revue et agrandie est par ailleurs à visiter, très pédagogique.
Détérioration des chaussées et trottoirs dans certains quartiers. Multiplication des ronds-points parfois dangereux. Des questions parmi l’assemblée ont surgi en ce qui concerne le stationnement qui empêche les piétons de circuler en toute sécurité sur les trottoirs. Certains quartiers n’offrent pas de solutions de stationnement satisfaisantes, les familles sont de plus en plus équipées en véhicules. Cette question sera soulevée à la prochaine commission urbanisme par notre association. Ainsi que le problème des camions qui se garent régulièrement sur les trottoirs et les défoncent : aucun parking camion n’est pour l’instant prévu. Et pourtant, cela fait des années qu’on en parle. Comme on ne trouve pas de solution miracle, on laisse pourrir. Comme si rien n’était pensé à long terme.
Ferme rue de l’égalité : question d’un membre quant à son avenir. Pas d’information mis à part qu’elle est vendue. On peut supposer la construction de nouveaux logements.
Le plan bus : des membres de l’assistance s’interrogeaient sur les projets de transport public. A priori une ligne de rabattement partirait de CHEVIGNY vers Quétigny, pour reprendre le réseau vers Dijon mais nous manquons d’information. Notre association va solliciter les différents acteurs pour en savoir plus. Pour l’instant Quétigny bloque en raison des inquiétudes de saturation du réseau automobile (ouverture de la liaison Arc-sur-Tille en novembre, agrandissement de Carrefour, 1500 logements de plus à Chevigny, parking relais au Bocage.) Il y a actuellement un comptage des véhicules en cours sur Chevigny. Pas de nouvelle voie d’accès prévue Koyo s’agrandit, Pomona et Urgo construisent, Euroflaco reconstruit (bruits de machines jour et nuit.)
Quartier OUEST : le Clapen a de nouveau esté en justice mais débouté. Le Dojo sera la deuxième salle de spectacle de la Comadi par sa taille (1500 places avec un parking pour 182 véhicules.) 4 salles d’arts martiaux sur Dijon (Fontaine, le CRESP, l’ASPTT, le DOJO.).
crainte quant à l’emplacement retenu pour la construction du DOJO en plein milieu du quartier et quant aux voies d’accès à ce quartier. De même, les nuisances engendrées par ce nouvel équipement seront, quelles que soient les mesures prises, très importantes.
Craintes également vis à vis du nombre de logements engendrés par ce nouveau quartier (on passe de 800 à 1500 en moins 2 ans.)

Dans le périmètre COMADI
BA 102 : l’association est présente dans le groupe de travail sur la charte d’environnement sonore menée par le responsable de la BA 102 (95 à 100 décibels.). Nous ne signerons pas cette charte, les militaires ne lâchent rien ou ne peuvent rien lâcher.
Le PEB détermine les zones non constructibles, mais le quartier Ouest risque malgré tout d’être autorisé. 2 à 3 heures de nuisances sonores par jour. Pollution atmosphérique (40 à 50 mouvements d’avions par jour, des usines polluantes.) Nous sommes dans une zone très polluée, problèmes respiratoires en plus grand nombre dans la zone.
Une étude des mousses et lichens – à l’initiative des associations - est à l’étude sur l’est Dijonnais.
Conseil de développement durable : pas de réunion depuis un an. La communication est au point mort entre les associations et les instances qui ont été élues. La source la plus prolifique pour connaître ce qui se passe chez nous ou à notre porte reste le « Bien Public. » Il y a loin des promesses entendues lors des meetings de campagnes électorales. Mais à ne pas associer le monde associatif, on court le risque de le voir se transformer en force d’opposition.
La Lino : avant projet en décembre 2004. Nombreux désaccords entre les différents acteurs.
Observatoire Halieutique : les pêcheurs se joignent au projet.


avec le Clapen : les relations sont très amicales et portent leurs fruits (38 associations regroupées, 6000 adhérents.)
Monsieur Houdaille annonce penser à sa démission du Clapen 21 pour se lancer en politique dans son village.
Chevigny Environnement participe à plusieurs chantiers tels la charte sonore avec la CEE, le comité de liaison de la LINO, la commission des services publics locaux.


Chevigny Environnement : une année difficile, perte de membres au CA, recherche désespérée d’écrivains pour le journal, besoin d’un site Internet.
Monsieur Jacob annonce sa démission de son poste de président après deux ans de bons et loyaux services et remercie tous ceux qui l’ont soutenu.

Le rapport d’activité est voté à l’unanimité.

Le rapport financier : nous disposons de 5872 euros. Perte d’adhérents (déménagements, rotation de 1/6 de la population chaque année, oubli de payer la cotisation, tracts mais très peu de retours.)
Le rapport financier est voté à l’unanimité.

Le rapport d’orientation est voté à l’unanimité.

L’ASSEMBLEE GENERALE s’est conclue par un pot de l’amitié aux environs de minuit.
A l’année prochaine.


Date de création : 01/05/2007 - 21:42
Dernière modification : 01/05/2007 - 21:45
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
66 Abonnés
Accès réservé
Connexion...
 Liste des membres Membres: 547

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 13

Total visites Total visites: 926335  

Nous contacter
^ Haut ^