Chevigny Environnement association agréée pour la défense de l'environnement

http://www.chevigny-environnement.info/

CR-CA du 13/03/2007


COMPTE RENDU
DE LA REUNION DU CONSEIL D’ ADMINISTRATION
du 13 mars 2007 à 20h30
Salle de la Mairie


Sont excusés : Madame Berthet, Monsieur Debuigne

1.    Le photocopieur est tombé en panne. Bourgogne Repro dit ne pas pouvoir le réparer et propose un contrat peu avantageux pour nous (un photocopieur d’occasion, 1500 euros HT avec contrat d’entretien.)
Michel Ronsset propose de faire voir notre machine par un retraité de Canon.
Si ne peut pas réparer nous passerons par une boite à copies (Gaston va se renseigner sur le coût de 2-3000 photocopies/an.)

2.    Préparation de l’AG du 3 avril 20h30 salle des réunions.
3 sortants et un démissionnaire.
a.    Rapport financier. Monsieur Debuigne l’a préparé ainsi que la liste des adhérents ayant réglé leur cotisation.
Nous avons 3649 euros sur le livret A, 1616 sur le CCP, 30 en caisse et la créance du CLAPEN qui court toujours donc une situation financière saine.
En 2006 le nombre d’adhérents a augmenté (1055 euros de cotisations.) Nous maintenons le montant de la cotisation à 8 euros.
Venir aider à installer la salle à 20 heures pour 20heures30.

b.    2007 : les 10 ans de l’association. Comment les fêter ? Synthèse des 10 ans ? Rétrospective historique ? Les points de vue diffèrent. Certains pensent qu’il ne faut pas en faire trop parce que nous n’avons pas grand chose de positif à notre actif depuis quelques temps. D’autres pensent que nous avons au moins le mérite d’exister et de nous démener, nos adhérents nous font confiance et comptent sur nous malgré une municipalité hostile qui reste fermée à toute proposition constructive.

3.    Affaires diverses :
a.    Suite à un courrier de l’association, URGO qui fait toujours autant de bruit nous informe que cela n’est pas prêt de s’arranger car ils sont en procès avec leurs fournisseurs qui n’auraient pas fait ce qu’il fallait lors de la construction de l’usine pour son insonorisation. Ils attendent l’expert et encouragent les riverains à porter plainte pour se retourner ensuite contre constructeur mais ça peut durer des années. Les riverains souhaitent une solution rapide. Michel Dagain propose de contacter tous les riverains concernés en porte à porte avec signature de pétition en exigeant d’URGO des travaux et copie du courrier/pétition à Grand Dijon.

b.    Pollution dans la zone d’activité : liquide blanc dans un ruisseau soit disant sans danger. Certaines entreprises brûlent n’importe quoi dans leurs cours. Encourager les riverains à appeler systématiquement les pompiers.

c.    Journée nettoyage de printemps : 17 mars, 9 heures, secteur du cimetière pour notre association. Même équipe que l’année dernière.

d.    Quand le nouveau lotissement ouest sera fini, il faudra organiser une distribution de tracts dans les boites aux lettres pour nous faire connaître. Les premières maisons sont déjà occupées.

e.    CLAPEN et SACAD
Recours Renaissance : Gérard voudrait le retirer mais Clapen voulait le maintenir. Mais passer au tribunal représente un risque (demande de 2000 euros du Conseil Régional) car le dossier est litigieux sur la forme. Il vaut mieux se désister. Le Conseil Général veut aussi faire condamner le Clapen à 1000 euros. En conséquence, un désistement sera déposé prochainement.
Quetigny Environnement se propose de payer si le Clapen est condamné malgré le désistement.
Le collectif SACAD (apolitique) : projet de réunion afin d’informer et jauger de l’intérêt de la population pour l’évolution du projet Renaissance .

f.    Commission Municipale Urbanisme (P. Berger)
Aménagement de l’entrée de ville, ZAC d’entrée Ouest entre le rond-point de la Visitation et un nouveau rond-point à créer à mi-chemin entre celui de Sennecey et celui de la Visitation, création d’une zone d’activité qui permettra à la ville de conserver l’entière maîtrise de son développement (culture, sport, lave-autos, hôtel et un rond-point entre celui de Sennecey et celui de l’église moderne.)

Près de l’Ecole de Musique, création d’un centre de loisirs pour le dissocier de l’école Ez Allouères. Patrick sollicité et n’est pas d’accord, a refusé par crainte d’une forte densification des bâtiments dans le quartier.

La ferme revient à la fille de Madame Beaudouvi suite à une donation (2300 m².) Le maire est furieux, la famille va s’assurer que la donation s’est faite sans avoir profité du grand âge de l’ancien propriétaire.

Visite du DOJO : presque fini, bientôt inauguré. Il dispose d’un grand parking.

g.    Conseil municipal du 15 mars
Michel Dagain se propose d’y assister.

Fin de la séance aux environs de 22h30.