L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 

Actualités
Nos dossiers
Lexique

Nouvelles

logo-chevenvi2_ico.jpgNETTOYAGE DE PRINTEMPS - par JPL

NettoyagePrintemps2010Web.jpg

L'opération NETTOYAGE de PRINTEMPS de la commune de Chevigny Saint Sauveur
a eu lieu le Samedi 20 mars

Notre association a participé à cette opération cytoyenne

Le rendez-vous pour Chevigny Environnement était fixé au cimetière à 8h45. Nous étions umunis de bonnes chaussures ou bottes, de croc, rateau etc. Les gants et sacs plastiques étaient fournis.

Un apéro a été fût aux participants vers 11h30-11h45 au POLYGONE

 


logo-chevenvi2_ico.jpgVISITE CENTRE DE TRI des DECHETS MENAGERS - par JPL

L'association a organisé deux visites du

Centre de Tri du Grand Dijon, les 6 janvier et 8 mars 2010

une cinquentaine de personnes y a participé ; en voici le compte rendu


logo-chevenvi2_ico.jpgCONFERENCE Vincent Tardieu 26/02/2010 - par JPL

affiche_Tardieu.jpg

La disparition des abeilles mobilise des chercheurs de toutes nationalités et interpelle les citoyens sur la sauvegarde de la biodiversité et de l’environnement. On estime que 2000 à 3000 apiculteurs cessent leur activité chaque année et que 300 000 colonies en moyenne disparaissent tous les ans depuis 1995 en France. En Bourgogne, près de 40% des colonies d’abeilles ont été décimées depuis 10 ans. Ce phénomène spectaculaire soulève, encore et plus que jamais, de nombreuses interrogations. La région Bourgogne mène d’ailleurs actuellement, avec l’Union nationale de l’apiculture française, une action pilote pour sensibiliser les élèves des établissements d’enseignement public agricole à l’extinction des colonies d’abeilles.

Confrontée à un taux de mortalité record, l’abeille, véritable sentinelle de l’environnement, est en danger. Dans les régions de grandes cultures, l’avenir de l’abeille devient ainsi hypothétique.  Si les apiculteurs connaissent les dégâts que font les insecticides chimiques classiques et même certains herbicides, ils peuvent se poser tout naturellement la question de l’avenir de l’apiculture dans un paysage rural qui serait parsemé de champs de plantes génétiquement modifiées. Les pesticides ne sont pas les seuls responsables du déclin des abeilles. Les parasites comme le Varroa jacobson, les champignons comme le Nosema cerenae, particulièrement virulent ou d’autres insectes redoutables prédateurs comme le petit coléoptère des ruches Aethina tumida originaire d’Afrique du sud ou et le frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax causent la mortalité des abeilles. Mais aujourd’hui, de multiples raisons se conjuguent pour expliquer le déclin des colonies d’abeilles : le dérèglement  climatique, les méthodes d’élevage intensives, l’appauvrissement génétiques des variétés, les ondes électromagnétiques, la réduction de la biodiversité florale …

Vincent Tardieu a mené l’enquête dans « l’étrange silence des abeilles ». Sillonnant la France et les États-Unis, rencontrant apiculteurs, chercheurs, techniciens, scientifiques, il nous présente les résultats de son travail d’investigations, réunissant des centaines de rapports et publications scientifiques. Né à Marseille en 1959, Vincent Tardieu a travaillé neuf ans au quotidien Libération (rubrique Sciences et Environnement), avant d’écrire durant sept ans pour Le Monde et collabore à de nombreux magazines comme L’Express, Géo, Terre Sauvage, Science&Vie… Directeur des études du DESS de journalisme scientifique, de 1999 à 2005) il enseigne au sein des universités de Montpellier 1, puis de Montpellier 2 (Master pro Ingénierie en Écologie et en Gestion de la Biodiversité, depuis 2006). Il  réalise aussi des documentaires pour la télévision (ARTE, France 3, France 2, TF1...) et se consacre aujourd’hui à l’écriture d’ouvrages destinés à un large public…Son dernier livre, "L’étrange silence des abeilles", fort documenté et rigoureux est le fruit d’un travail de 3 années.

L’association Quetigny-Environnement, le collectif Action Citoyenne OGM 21 et l’association Bourgogne Action Citoyenne OGM vous invitent à une conférence-débat sur l’inquiétante disparition des abeilles, animée par Vincent Tardieu, vendredi 26 février à 20 heures, salle Mendès France à Quetigny. Il nous apportera ses informations et ses analyses sur  ce phénomène aussi spectaculaire que cauchemardesque. Et si les abeilles peuvent craindre plus des méthodes de culture traditionnelles que des éventuelles cultures d'O.G.M, il faut toutefois ne pas oublier qu’elles risquent de devenir le vecteur de transport du pollen O.G.M. vers les plantes autochtones. Un autre sujet de cauchemars pour les agriculteurs traditionnels ou pire encore pour l’agriculture biologique.  



logo-chevenvi2_ico.jpgPermanence CHEVIGNY ENVIRONNEMENT - par JPL

dormeur300x170.jpg  L'association tient désormais une
permanence le premier lundi de chaque mois
de 15 à 19 heures

Salle de réunions de la mairie.

Venez vous informer sur l'association et faites-nous part de vos préoccupations, de vos remarques et de vos souhaits

Pour les personnes à mobilité réduite, nous pouvons nous rencontrer dans le hall de la mairie. Nous contacter.


DébutPrécédent10 pages precédentes [ 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ] 3 pages suivantesSuivantFin
Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
66 Abonnés
Accès réservé
Connexion...
 Liste des membres Membres: 545

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 13

Total visites Total visites: 926325  

Nous contacter
^ Haut ^