L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 

Actualités
Nos dossiers
Lexique

Nouvelles

logo-chevenvi2_ico.jpgROND POINT PERCE - par webmestre

 

rond-point_perceWeb.jpg 

Réaménagement du
rond point Hélène Jambard

 

Le réaménagement du «rond point percé» accidentogène entre Chevigny et Quétigny doit être enfin réalisé cette année. Il est prévu de retracer les accès de façon à améliorer la visibilité des véhicules.

Lors de la séance du Conseil Municipal du 14 décembre les conseillers municipaux de l'opposition ont proposé la suppression du sens interdit permettant le passage direct de tous les véhicules ne souhaitant pas se rendre à l’église de la Visitation ou rue Hélène Jambard.

 

Nous souscrivons à cette proposition.
Et si cette option était retenue, que d'économies seraient réalisées !

Enfin, signalons la nécessité de prise en compte de la liaison cyclable Chevigny –Quetigny qui passera par ce rond point.

 

 

 


logo-chevenvi2_ico.jpgCONFERENCE DEBAT : VIE ou MORT de SOLS - par webmestre

PLUS DE 600 PERSONNES SONT VENUES ÉCOUTER LA CONFERENCE de LYDIA ET CLAUDE BOURGUIGNON

VIE ou MORT des SOLS ?
une conférence-débat avec 
Lydia et Claude Bourguignon

Jeudi 10 février, 20 heures 
Complexe Mendes France - Quétigny
Entrée libre
Organisation : Veille au grain-Bourgogne - Quetigny-Environnement

Collectif 21 Action Citoyenne OGM et pesticides

 

Conf_Bouguignon11022011Web.jpgElle est maître es sciences, lui, ingénieur agronome. Ils défendent la microbiologie des sols, envers et contre tout et ont fondé, en 1989, à Marey-sur-Tille, leur propre laboratoire d’analyse microbiologique des sols (LAMS) qui étudie, sur les plans physique, chimique et biologique, les sols agricoles et viticoles afin d’aider les agriculteurs ou leurs gestionnaires à obtenir de meilleurs rendements. Les deux intervenants ne mâchent pas leurs mots : « Sans terre, sans sol, on ne mangera pas ! ». Ce cri d’alarme est à prendre au sérieux, « car aujourd’hui, nos terres agricoles sont à l’agonie, par méconnaissance et par négligence, ceci dans l’engrainage du machinisme, qui a décuplé les effets dévastateurs du labour, et de la chimie de synthèse. De coûteuses solutions de facilité qui contribuent à stériliser les sols ».

L’écosystème s’écroule

Aujourd’hui, l’agriculture intensive a détruit environ 90 % de l’activité biologique des sols en Europe. L’abus des pesticides et des engrais chimiques détruisent la microflore et la faune des sols. Les labours et le tassement de la terre par de lourds engins causent la disparition de la matière organique. Les ravages des surfaces cultivables sont considérables, que ce soit dans la culture des céréales, l’arboriculture ou la vigne. Le taux de matière organique du sol est passé de 4 % à 1,4 % en cinquante ans et comme toute la vie du sol en dépend, l’écosystème s’écroule : la faune et la ­flore.

Des experts référents

« Continuer à nier les conséquences de l’agriculture intensive mène tout droit à la catastrophe », précisent Lydia et Claude Bourguignon, qui ont une vision planétaire, chiffres à l’appui.

Ils interviennent principalement en France et en Europe, mais aussi dans d'autres parties du monde (Afrique, Inde, Vietnam, Laos, Amérique). Ils sont aujourd’hui des experts référents dans la microbiologie des sols, discipline singulière mais désormais reconnue.

Ils ont conquis l'auditoire qui a participé à ce large débat très intéressant.

Le Bien Public 14/02/2011

 

 

 


logo-chevenvi2_ico.jpgVISITE de L'UIOM du GRAND DIJON - par webmestre

Visite de l'Usine d’Incinération des Déchets Ménagers du Grand-Dijon
Mercredi 12 janvier

Pour les inscriptions (obligatoires : nombre de personnes limité par visite), contacter Michel Ronsset, tél. : 03 80 46 27 89
Rendez-vous pour un départ groupé devant la mairie à 13h30. La visite dure environ 1h30


UIOM-DijonWeb.jpgQue deviennent nos déchets ménagers ?

Au sein du Grand Dijon, les déchets ménagers sont collectés par un service spécialisé (poubelles grises, jaunes, objets encombrants), ou/et emmenés directement par les ménages dans les containers verres et les déchetteries.

Compte tenu de leur nature, et du tri qui est fait à la base, les déchets sont traités au Centre de Tri en relation avec différentes entreprises qui valoriseront lesdits déchets. Les déchets non valorisables, y compris ceux qui proviennent des collectes d’encombrants, sont généralement incinérés à l’Usine d’Incinération des Déchets Ménagers (UIOM). Les déchets végétaux sont compostés et le Centre d’Enfouissement Technique des déchets inertes stocke la terre, les déblais et gravats.

L’UIOM du Grand Dijon permet de traiter les déchets non valorisables de 360000 habitants ; c’est la seule usine d’incinération en Côte d’Or. Elle est constituée de 2 fours produisant l’équivalent d’électricité consommé par une ville comme Beaune ; 42 agents y travaillent assurant le fonctionnement 24/24 h. Un certain nombre de modifications réalisées entre 2002 et 2007 satisfont à la norme ISO 14001 spécifique aux activités environnementales. Outre la valorisation énergétique proprement dite, l’usine comprend l’Unité de traitement des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI).


logo-chevenvi2_ico.jpgJournée Formation "Ecololgie territoriale" - par webmestre

ECOLOGIE TERRITORIALE
optimiser localement les ressources, investir dans la coopération d’acteurs

co-organisée par Alterre Bourgogne, AgroSup Dijon, l’Université de technologie de Troyes et l’Université Paris-Est 

Mercredi 8 décembre 2010, au Grand Dijon

programme-invitation-inscription de la journée


logo-chevenvi2_ico.jpgEducation au Développement Durable - par webmestre

 Éducation au Développement Durable (EDD)

L'EDD couvre de nombreux sujets abordant des problèmes complexes, empreints d’incertitudes et de contradictions. Développer l’esprit critique, la curiosité, l’envie d’expérimenter, le questionnement, sont autant de qualités et d’aptitudes qu’il est important de cultiver chez les jeunes afin de leur permettre de mieux comprendre le monde passionnant qui les entoure. Un moyen : l’EDD par l’expérience et la découverte.

 

C’est pourquoi les partenaires du SFFERE* et Alterre Bourgogne vous invitent à venir partager l’EDD par l’expérience et la découverte, le 17 novembre 2010 à Dijon, en compagnie de Fred de l’émission C’est pas sorcier !, de l’Association Les Petits Débrouillards, et bien d’autres encore.

 

Deux temps vous sont proposés :

-       8h30-17h : une journée dédiée aux échanges et rencontres (ateliers, stands, expositions), au Grand Dijon

-       18h-19h30 : un café Sciences et citoyens à la péniche Cancale, afin de poursuivre et d’élargir les échanges (site :http://www.penichecancale.com/infos-pratiques).

 

Vous trouverez ci-joint le programme ainsi que le bulletin de participation.

 

Pour assurer une bonne organisation (nombre de places limité), veuillez vous inscrire en renvoyant le bulletin de participation (fichier joint). Si vous souhaitez déjeuner sur place, une formule avec sandwichs et dessert vous est proposée au prix de 8 € (chèque à joindre à l’inscription).

 


DébutPrécédent10 pages precédentes [ 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 ] 2 pages suivantesSuivantFin
Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
66 Abonnés
Accès réservé
Connexion...
 Liste des membres Membres: 1390

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 15

Total visites Total visites: 663711  

Nous contacter
^ Haut ^