L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 

Actualités
Nos dossiers
Lexique

logo-chevenvi2_ico.jpgBien pratiquer les traitements phytosanitaires, ou les éviter !

Au jardin, sachez utiliser les traitements phytosanitaires;
ou mieux, évitez-les

jardin3-320x240.jpgActuellement environ 80% des rivières et 50% des nappes phréatiques sont contaminées par les pesticides utilisés dans le milieu agricole, les jardins d’agrément, les voies ferrées et surfaces diverses désherbées chimiquement.
Par ignorance des techniques de jardinage, de nombreux jardiniers amateurs participent à la pollution des eaux de ruissellement et de drainage.
Vous allez effectuer un traitement pour protéger vos cultures contre les maladies ou les insectes, ou vous allez désherber allées, potagers et massifs. De mauvaises pratiques peuvent être à l'origine d'une contamination de l'eau et de l'environnement. Voici quelques conseils qui vous permettront de travailler correctement.

 


 

Les traitements phytosanitaires

Faut-il traiter ?

Bannissez tout traitement systématique. Le recours à un produit chimique n'est pas toujours nécessaire. Identifiez précisément le parasite ou la mauvaise herbe à combattre.
Prohibez tout traitement chimique en bord de cours d'eau, de fossé ou de tout point d'eau. Préférez la tonte, la fauche ou le sarclage sur ces secteurs.

jardin1-320x240.jpgAvant le traitement

1. Vérifiez que les conditions climatiques sont favorables (absence de vent, de pluie, température inférieure à 25
2. Choisissez le produit adapté à votre besoin : à l'insecte visé, à la maladie identifiée ou au stade de la mauvaise herbe à détruire (produits racinaires ou foliaires).

- Un produit herbicide racinaire est absorbé principalement par les racines et doit être appliqué sur graines en germination ou toute jeune plantule.

- Un produit herbicide foliaire n'est efficace que s'il est mis en contact avec les parties vertes d'une mauvaise herbe. Son utilisation concerne des plan¬tes déjà développées en phase de croissance ac¬tive.

3. N'utilisez que des produits portant la mention «autorisé dans les jardins amateurs» et évitez les produits portant le pictogramme « dangereux pour l'environnement ».
4. Vérifiez le bon état de votre pulvérisateur à l'eau claire ; gare aux fuites !
5. Mesurez ou pesez précisément votre produit après avoir calcu¬lé la quantité à utiliser et en tenant compte de la dose autorisée et de la surface à traiter. L'objectif est de préparer juste assez de bouillie de traitement pour avoir le minimum de reliquat à gérer.
6. Protégez-vous dès la préparation de la bouillie. Les pesticides sont des produits dangereux ; portez des gants, des bottes, des vêtements de protection, voire des lunettes si vous traitez des arbres ou des arbustes.
7. Préparez votre bouillie à distance de tout point en contact avec l'eau (lavabo, regard, rivières...) pour éviter les contaminations involontaires. Si vous utilisez un tuyau d'arrosage, ne le laissez pas trem¬per dans la bouillie pour éviter tout risque de siphonage.
8. Si l'emballage est vide, rincez le 3 fois et versez l'eau de rinçage dans le pulvérisateur.

Pendant le traitement

1. Pour désherber, repérez les zones perméables, imperméables et les zones d'éva¬cuation d'eau pluviale.

•    Les zones perméables : ce sont les allées, les surfaces recouvertes de graviers, les gazons, les potagers... Les traitements phytosanitai¬res sont possibles sur ces zo¬nes en respectant les condi¬tions d'emploi.
•    Les zones imperméables, à ruissellement : ce sont toutes les surfaces recouvertes en dur : terrasses, dallages, bitumes, goudrons, bétons. Ce sont des zones à risque de transfert rapide des pesticides où les techniques alternatives au désherbage chimique sont à privilégier. Si un traitement phytosanitaire est vraiment indispensable, appliquez un produit foliaire localisé sur les plantes à traiter.
•    Les zones situées à proximité d’évacuations d’eau : ce sont les abords de puits, les caniveaux, les fossés, les bouches d'égouts, etc. Ce sont des zones interdites ; toute intervention phytosanitaire doit être proscrite.

2. Utilisez entièrement la bouillie préparée sur la zone traitée.

Après le traitement

1. Rincez votre pulvérisateur à l'eau claire. Ne jetez jamais l'eau de rinçage dans le fossé, à l'égout ou dans l'évier. Retournez appliquer l'eau de rinçage sur la zone déjà traitée.
2. Lavez-vous les mains et le visage.
3. Il est interdit de brûler les emballages. Les rincer 3 fois et les perforer (avec un couteau pour être sur de ne pas les réutiliser). Les emballages vides et produits non utilisés peuvent être déposés avec les ordures ménagères ou emmenés dans une déchetterie.

 


 

Des alternatives aux traitements chimiques

Vous souhaitez protéger vos cultures contre les maladies ou les insectes, ou vous souhaitez désherber allées et massifs, sans utiliser de produits chimiques...
Voici différentes techniques préventives et curatives, mais aussi différentes astuces pour limiter l'utilisation de produits phytosanitaires.

jardin2-320x240.jpgLa pelouse
1. Contre la mousse et le trèfle
Tondez plus haut (7 cm) ;

•    Utilisez un scarificateur en début de printemps pour aérer la terre et enlever la mousse ;
•    Regarnissez les espaces mis à nu.

2. Contre les plantes à pivot (pissenlits, carotte sauvage...) .
Coupez la plante en dessous du point d'émission des feuilles (couteau, bêche...).
Désherbage des allées, cours et terrasses

•    Posez des toiles géotextiles (perméables à l'eau) sous le sable ou les gravillons dans les allées;
•    Balayez les dallages pour éliminer les graines présentes dans les joints et fissures ;
•    Arrachez manuellement les herbes indésirables ;
•    Désherbez thermiquement à l'eau bouillante.

Les fossés et rivières
Proscrivez absolument les traitements chimiques dans les fossés ou les abords de plans d'eau. Les produits se retrouveront directement dans l'eau et la contamineront de façon certaine. Tondez ou fauchez et récupérez les déchets de fauche.

Les massifs ornementaux et floraux
1. Contre l'herbe dans les parterres

•    Paillez (feuilles mortes, tontes de pelouse sèches, écorces de pin, copeaux de bois,...) ;
•    Installez des plantes couvre sol (pieds d'arbres et d'arbustes, talus...) ;
•    Sinon privilégiez l'arrachage manuel des herbes indésirables.

2. Contre les maladies et les ravageurs

•    Surveillez les plantations et supprimez les parties contaminées, dès leur apparition.
•    Rendez votre massif accueillant pour les insectes utiles.
•    Lors de la conception d'un massif, choisissez bien les végétaux pour une meilleure couverture du sol et ainsi faciliter l'entretien.
•    Privilégiez l'arrosage au pied des plantations, plutôt qu'en aspersion qui favorise la prolifération des maladies.
•    Préférez les variétés résistantes aux maladies et insectes nuisibles demandez conseil à votre revendeur.

Le potager

•    Paillez (5 à 10 cm d'épaisseur) pour éviter la pousse des mauvai¬ses herbes: tontes de pelouse sèches, paille de céréales...
•    Arrachez manuellement (sarclage, bi¬nage... ), plutôt un jour ensoleillé. Les her¬bes se dessécheront plus rapidement au soleil.
•    Sarclez ou binez régulièrement votre potager pour aérer la terre et limiter l'apparition des maladies et ravageurs (champignons, limaces et escargots) ;
•    Les cendres de bois, la sciure de bois, les coquilles d'oeufs... épandus autour des légumes, découragent les limaces et escargots.
•    La pose de voiles anti-insectes protège la ca¬rotte de la mouche , les navets contre les altises, les poireaux contre le vers, les choux contre les piérides...
•    Des petits pots étanches enterrés au niveau du sol et remplis de bière constituent des pièges efficaces contre les limaces.
•    Pour limiter le développement des maladies, veillez à la rotation des cultures et organisez votre potager pour avoir le moins de sol nu possible. Pour conduire la rotation des cultures sur 3 parcelles de votre pota¬ger, il ne faut pas cultiver des légumes de même famille deux années de suite au même endroit.

Le verger et les arbres d’ornement
Contre les mauvaises herbes au pied des arbres :

•    Plantez des plantes couvre sol (géranium sauvage, petites perven¬ches... ),
•    Entretenez mécaniquement vos pieds d'arbres (débroussailleuse... ).

Contre les maladies :

•    Éliminez les branches, feuilles et fruits infectés,
•    Aérez la ramure pendant l'hiver.

affiche_coccinellexWeb.jpgContre les ravageurs :

•    Posez des colliers anti-fourmis (par exemple, un manchon de glu sur le tronc de l'arbre) en cas de présence de fourmis. Celles-ci élèvent les pucerons pour se nourrir de leur miellat et favorisent leur maintien,
•    Installez des pièges à insectes (contre le carpocapse et la mouche des fruits sur prunier, pommier, poirier et cerisier),
•    D'une façon générale, brûler les feuilles et les rameaux des arbres malades,
•    Choisissez de préférence des variétés de légumes et d'arbres fruitiers résistantes et adaptées au milieu,
•    Privilégiez l'arrosage aux pieds des légumes et arbres fruitiers pour éviter le développement des maladies,
•    Rendez votre potager et votre verger accueillants pour les auxiliaires du jardinier (oiseaux, hérissons, insectes utiles...) par la mise en place de haies fleuries, qui sont des sources de nourriture ; installez de petits abris (paillis de feuilles mortes, petits fagots de bois glissés sous les haies...) pour leur gîte.

 


 

Il existe aussi des produits de traitements biologiques ou naturels

Contre les insectes nuisibles

•    Les coccinelles pour les pucerons,
•    Bacillus thuringiensis : bactérie tueuse de la chenille,
•    Extrait de fougères : répulsif insectes,
•    Pyrèthre, rotenone et huiles blanches : insecticides biologiques.

Contre les limaces : le phosphate de fer

Contre les maladies fongiques (champignons) : soufre et cuivre en préventif.

JP Lonchamp 6/05/2009


Date de création : 04/05/2009 - 08:19
Dernière modification : 06/05/2009 - 22:53
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
66 Abonnés
Accès réservé
Connexion...
 Liste des membres Membres: 578

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 10

Total visites Total visites: 945188  

Nous contacter
^ Haut ^