L' association
Autres contacts

logo_page-facebook.jpg 
Le BLOG

Actualités
Nos dossiers
Reportages photos
Actualités environnement
Lexique

logo-chevenvi2_ico.jpgLa Lettre de Chevigny Environnement - Septembre 2013

logo-chevenvi2.jpg

LA LETTRE DE CHEVIGNY-ENVIRONNEMENT

BULLETIN D'INFORMATION RESERVE AUX ADHERENTS

Association agréée pour la défense de l'environnement

5, rue Jacques Brel 21800 Chevigny-Saint-Sauveur  -  www.chevigny-environnement.info Avril 2013


Qu'est-ce que Agenda 21 ?

Outil du développement durable sur le territoire, l’Agenda 21 est une démarche collective et participative initiée par les communes afin d’améliorer la qualité de vie des habitants, de renforcer l’attractivité de la commune tout en préservant les ressources et la biodiversité de notre environnement. »

Plan d’actions pour le long terme, il vise à mettre en œuvre, à l’échelle des communes, les principes de développement durable à travers un projet concerté.

Agenda 21 décline différentes finalités :

•    Favoriser l’épanouissement de tous à travers la cohésion et améliorer la qualité de vie de chacun.
•    Réduire l’impact des activités sur le climat en diminuant les émissions de gaz à effet de serre, en diminuant la consommation d’énergie fossile et en augmentant la consommation d’énergie renouvelable
•    Préserver les ressources naturelles en eau, limiter les déchets, valoriser les espaces naturels et protéger la biodiversité.
•    Impulser un développement économique et touristique qui valorise les ressources locales et le patrimoine de la ville.

Concerté !

Il s'agit bien d'analyser l'actuel, se projeter dans un avenir proche et plus lointain, définir des objectifs et envisager, si nécessaire, des solutions avec différents partenaires : habitants, associations, professionnels et institutions.
La ville de Chenove a lancé sa réflexion sur son Agenda 21. Quetigny l'a terminée en mars 2013 sous forme de 43 fiches éditées affichant les objectifs, les partenaires de réflexion, de mise en œuvre et l'évaluation… avec un calendrier prévisionnel. Je vous invite à consulter ces fiches sur le site de Chevigny Environnement.

A quand un Agenda 21 à Chevigny ?

J.-P. Lonchamp

forum2013-1.jpgCette année encore, Chevigny Environnement participe au Forum des Associations le 7 septembre 2013 de 10h à 18h à l'Ogive à Chevigny.

Le thème du stand : le vélo comme moyen de transport en ville et dans l'agglomération. Venez nous rencontrer ; ce sera l'occasion d'échanges enrichissants.


TRANSPORTS URBAINS

7ème atelier du TRAM

Le 15 mai 2013, salle de réunion plénière au Grand Dijon, le bilan de la mise en service du tram a été abordé (sécurité, impact écologique etc...).
•    Intégration du TRAM dans la circulation urbaine.
•    Aménagement de zones pour les vélos le long des lignes.
•    Vélo-stations couverts. 10 sont prévus à compter de juin : ronds-points Europe, Valmy, la Gare (un premier est déjà installé)… et Quetigny
André Gervais (Grand Dijon) précise que le TRAM a permis d'économiser 1500t de CO² ;
3700 arbres ont été plantés (nous sommes inquiets de leur proximité avec les caténaires et la gène qu'ils pourraient entraîner dans quelques années).
Coût/km du TRAM : 20 millions d'euros.

Améliorations de fond à envisager :
•    Favoriser : la voiture partage.
•    Etudier le Plan de déplacement vélo.
•    Continuité des pistes cyclables pour une cohésion maximum.
•    Gare de Neuilly à desservir (!?).
•    Toute nouvelle construction d'immeuble sera dans l'obligation de prévoir un abri vélos (depuis le 1er juillet 2012, tout permis de construire de bâtiment neuf collectif à usage d'habitation ou de bureaux doit comporter des infrastructures dédiées au stationnement des vélos).

Lettre à DIVIA
Chevigny Environnement a participé avec les autres associations environnementales de l'est dijonnais adhérentes au CLAPEN 21 aux réflexions sur le Plan de Déplacement Urbain du Grand Dijon ; nous vous en avons fait part dans les derniers numéros de ce bulletin. Le 11 mai dernier, nous adressions une lettre à la direction de Keolis-Divia concernant les constats et les propositions de solutions pour la desserte de Chevigny.
<… Depuis la mise en place du plan de circulation bus-tram du Grand Dijon, il a été constaté que les nouveaux itinéraires sont très pénalisants pour les usagers et pour les scolaires. L'association Chevigny Environnement s'est particulièrement inquiétée de la situation chevignoise.

RABATTEMENT VERS LE TRAM
Il est en effet urgent d'augmenter la fréquence et l'amplitude horaire de la liane 7. Deux bus seulement avant 6 heures, 2 bus par heure à partir de 20 heures, cela n'est pas suffisant pour les usagers à horaires décalés ou rejoignant les gares SNCF pour se rendre à leur travail. La durée du trajet s'ajoute aux attentes du tram dont la fréquence de circulation est basse à ces heures.

Rappelons qu'il est envisagé une desserte vers les quartiers de l'ouest chevignois avec la mise en place d'un deuxième terminus à l'extrémité du lotissement des Poètes, fonctionnant en alternance avec le terminus actuel. Cette disposition aura pour conséquence de diviser par 2 le passage des bus sur l'un ou l'autre des segments de ligne de chaque terminus.

Enfin, vous n'ignorez pas que les incidents sur les lignes T1 ou T2, qui pénalisent l'ensemble des rames, ont des répercussions sur les lignes et Lianes de bus puisque les bus en circulation sont réquisitionnés pour suppléer à la déficience du tram.

TRANSPORTS SCOLAIRES et AUTRES
L'enquête

Des établissements scolaires ont été consultés par courrier et par téléphone et des discussions ont été échangées avec des CPE et avec la responsable départementale de la FCPE.

Pour Chevigny, les élèves fréquentant Simone Weil,  les Arcades, Hippolyte Fontaine, Carnot, Saint-Joseph et Charles de Gaulle ont de sérieux problèmes de temps de transport qui engendrent fatigue et insécurité.
La Lianes 7 est la plus concernée par les problèmes de sureffectifs, à la limite de la sécurité au lycée Jean-Marc Boivin.

Proposition : Rétablissement partiel de l'ancienne ligne 12 (et plus récemment ligne 1) : Chevigny-St Michel en passant de Chevigny par D107, D106, Rue Sully (Dijon), rue de Mirande puis terminus à St Michel.
Itinéraire permettant d'améliorer les trajets scolaires et usagers de Chevigny, Sennecey, Neuilly et Crimolois. Liaison avec la ligne B16 au rond point "gens du voyage", desserte du Crématorium, de la Piscine Olympique, des établissements scolaires sus cités le long de la rue de Mirande, les Arcades et St Michel.

Dans ces conditions, le flux important de scolaires à certaines heures de la journée et celui des usagers serait réparti sur 2 lignes : L7 et une nouvelle ligne Chevigny-St Michel. Intérêt aussi de soulager le tram qui à certaines heures de la journée est bondé…>

Copie de cette lettre a été adresse à Madame la députée Kheira Bouziane, Monsieur le Président du Grand Dijon et Monsieur le Maire de Chevigny Saint Sauveur
Aucune réponse ne nous est parvenue à ce jour, malgré un courrier circonstancier de Mme Bouziane auprès des élus du Grand Dijon. M. Rotger nous a adressé récemment copie d'un courrier au président du Grand Dijon dans lequel il souhaite que soit mis en place un bus classe permettant aux scolaires d'améliorer le temps d'accès aux établissements scolaires. M. Rotger transmettait simultanément les souhaits de Chevigny Environnement. Sur ce dernier point, il est dommage que la commune n'ait pas associé Chevigny Environnement à la réflexion sur les transports urbains intéressant les chevignois, et rappelons que Mme Louise Borsato représente la commune de Chevigny à la commission déplacements du Grand Dijon.

Entretien avec André Gervais
Les AEED adhérentes au CLAPEN 21 ont été reçues par André Gervais, 1er Conseiller délégué au grand Dijon (Mobilités, responsable "tram") et Noémie Ghersallah (transport et fourrière au GD) le 2 juillet dernier.
Chaque association a exposé ses principales préoccupations par rapport aux transports urbains sur le Grand Dijon.
Concernant Chevigny, in a été exposé les remarques et propositions déjà envoyées par l'association le 11 mai 2013 à la direction de Divia-Kéolis, F. Rebsamen, K. Bouziane et M. Rotger.

En résumé :
A. Gervais précise qu'il est en possession de ce courrier et que toutes les propositions qui lui sont adressées, ou dont il a connaissance concernant les problèmes de transport, seront étudiées en commission déplacement où les maires des communes ont un pouvoir important. Aucune discussion sur les propositions de Chevigny Environnement n'a été discutée de façon précise ainsi même que celles des autres associations présentes.

Commentaires sur les transports grand-dijonnais.
Ce sont les maires qui au sein des commissions décident de la mise en place du réseau et de ses structures. D'ailleurs leurs priorités s'opposent assez souvent les unes aux autres.

Depuis le 1er septembres 2012, on compte 7500 abonnés supplémentaires.
Nombre d'abonnés par rapport à la population des communes : Chevigny 11%, Quétigny 14%, Sennecey 15%...

Les enquêtes dans les bus ont montré que les usagers souhaitaient déjà aller à Dijon directement, puis souhaitent accéder au centre commercial et enfin rejoindre la piscine olympique…
Les pannes bus et tram : certaines sont dues aux conditions climatiques mais la majorité provient de problèmes techniques, souvent informatiques. Une panne de 20mn de tram déclanche la substitution par des bus.

Parcs relais : Ils sont bien utilisés. Cependant on doit aussi envisager un stationnement de quelques voitures le long des itinéraires tram (poches de stationnement) y compris sur des parkings de grandes surfaces. La navette  qui existait entre le parking Mirande et le CHU a été supprimée car il est prévu que les usagers accèdent à l'hôpital par le bus ou le tram.
Il est vivement souhaité que se mettent en place des plans de déplacement d'entreprises et d'administration (y compris l'université) de façon à optimiser le cadencement et la création de stationnements de voitures.
Ecologie : en juillet, dès que les 102 bus hybrides seront en circulation, 90% des usagers seront transportés par l'électricité (les bus hybrides sont équipés de moteurs électriques qui sont alimentés par un moteur thermique ainsi que par la récupération de l'énergie de freinage). Donc moins de carburant utilisé et la pollution qui en découle…

Concernant les chauffeurs de bus et tram, les formations ne sont pas encore terminées. Il y a des chauffeurs bus exclusifs, les autres conduisent Bus et tram. Une consigne leur est soumise par rapport au respect des usagers (attente au niveau des correspondances).
velo_carcasse_antivol.jpg
Vélo stations
: elles sont prévues couvertes et avec un code individuel. Sur Quétigny il en est prévu à "Grand Marché" puis (suivant son utilisation), le maire de Quétigny en souhaite une au terminus.

Le transport par SNCF en direction de Dijon : Pour ce qui concerne les associations présentes, il s'agit de la gare de Neuilly où circulent des TER Franche-Comté. Question : faut-il aménager Neuilly ou créer une gare à Longvic (coût : l'un ou l'autre) ? L'utilisation du train a un coût (SNCF + Divia). Il est possible de trouver un accord tarifaire (billet unique) avec tarif TER + Divia + vélo station.

Et, en vrac !
La LINO devrait entrer en service entre le 1er janvier et le 15 février 2014. On suivra l'incidence de son ouverture sur le flux des usagers.

Les salaires des chauffeurs représentent 70% du coût d'exploitation des bus. Donc, faire circuler des bus presque vides à certaines heures/itinéraires reste moins onéreux que de mettre en service des minibus.

Comment améliorer le réseau des transports en commun ? Conserver un système mixte mode lourd (tram, LIANES) + circulation périphérique. Cette dernière circulation doit être travaillée au mieux et avec les maires des communes : à la fois gagner du temps et couvrir le territoire intelligemment. Envisager la ligne Corolle en site propre.
Quelques chiffres sur la fréquentation des lignes : T1 = 41 000 trajets/jour ; T2= 32 000 tr/j ; L5 = 18 000 tr/j ; L3 = 13 000 tr/j.

Tarifs : les abonnements vont augmenter (pas d'augmentation l'année dernière). Concernant le concept de gratuité, il n'est pas envisagé de faire supporter tout le coût à la collectivité. Il faut financer les transports et le mieux serait de faire payer "au taux d'effort" (par rapport aux ressources des usagers).
Concernant le dépassement de 1 heure par trajet, aucun contrôleur ne devrait verbaliser (recours éventuels).
Les éventuelles modifications de cadencement et de tracés de lignes (sauf modifs mineures) ne sont pas envisagés avant l'hiver.

A. Gervais propose de faire visiter le centre de maintenance Tram-Bus. Des contacts seront pris à  ce sujet à la rentrée.

JP Lonchamp 03/07/2013

PLAN de Protection de l'Atmosphère
Le Plan de Protection de l'Atmosphère de la Communauté urbaine de Dijon a été soumis à enquête publique du 18/06 au 18/07/2013. Voici la participation de l'association Chevigny Environnement.

Indépendamment des axes routiers de ville le long desquels les populations sont davantage soumises à la pollution de la circulation automobile en particulier, les communes de l'est dijonnais sont globalement plus soumises aux pollutions que les autres. En cause, les vents dominants qui balayent l'air de Dijon vers l'est, la présence d'activités industrielle et aéronautiques (BA 102, Aéroport Dijon-Longvic) et bientôt de la chaufferie au bois des Péjoces alimentant le réseau de chaleur dijonnais.

Constat est fait que les capteurs permanents de polluants dans Dijon sont situés sur un axe N-S.  Seule la station des Péjoces est excentrée. Néanmoins cette dernière est trop éloignée des zones industrielles et commerciales de l'est dijonnais, ainsi que de l'aéroport pour l'analyse de la pollution et son évolution. De plus il faudrait relier par comptages ou estimations à la nature du trafic à la pollution.

Actions à entreprendre ou à conforter sur le territoire de la commune de Chevigny pour participer à la réduction des PM10 (particules égales ou inférieures à 10μ) et NO2 (oxydes d'azote) :

•    Favoriser les déplacements en modes doux au détriment de la voiture par la création de pistes cyclables ou de voies vertes sécurisées et connectées,
•    Faire la promotion de l'utilisation des modes doux de déplacement,
•    Mettre en place un réseau de transports en commun attractif. Le réseau actuel de rabattement des usagers vers le tram n'est pas incitatif car les temps de parcours et d'attente sont allongés,
De ce fait nombreux sont les usagers qui accèdent au tram avec leur voiture, et l'absence de parkings dédiés sur Quétigny incite les conducteurs à rejoindre le parking relais de Mirande plus éloigné.
•    Aménagement d'accès et de parking en direction de la gare ferroviaire de Neuilly permettant de rejoindre rapidement la gare de Dijon.
•    Un rappel de l'interdiction de brûlage de détritus divers, est insuffisant ; il faut être plus sévère envers les contrevenants, surtout s'il s'agit de déchets industriels.
Enfin il faut signaler l'incohérence de la mise en place d'un PPA alors que le PDU du Grand Dijon vient d'être adopté (c'est vrai que le Plan tiens compte des effets a priori positifs de ce PDU sur la qualité de l'air) et que le PAED est lancé. Sur ce dernier point, il est certain  que l'activité de ce parc, ne serait-ce que par l'augmentation du trafic ente Saint Apollinaire et Quétigny, impactera, cette zone déjà la plus polluée au plan de l'atmosphère.

--oOo--

A noter que la commune de Chevigny a émis un avis favorable à ce PPA précisant uniquement "que les dépassements de valeurs limites relatives à la qualité de l'air ont été observées sur l'agglomération et qu'il y a lieu d'élaborer un PPA ; le Conseil Municipal émet un avis favorable sur le PPA tel que présenté"

RIVIERES : Pollution au niveau du lavoir
Le 6 avril : le réseau des eaux usées débordait dans le réseau d'eau pluviale se jetant dans la Goulotte. Investigations faites, la pollution chronique que nous constations régulièrement serait due à une rupture du séparateur eaux usées-eaux pluviales de la canalisation passant sous la rue St Exupéry…. A suivre !
Le 2 mai nous signalions une pollution dans ce même secteur. Les gendarmes étaient sur place et les pompiers sont intervenus en présence de M. le maire. La pollution serait due au déversement de peinture dans le réseau d'eau pluviale...

Polution_goulotte-Saint_Exupery-2_Web.jpg Polution_goulotte-Saint_Exupery-1_Web.jpg


ATTENTION : Tous rejets de peintures, solvants, matériaux de construction liquides, huiles de vidange ou alimentaires… ne doivent pas être rejetés dans les bouches d'évacuation d'eaux pluviales privées ou publiques ni bien sûr dans les eaux usées. Ces matériaux doivent être conduits en décharge.
S'il fallait le répéter, les eaux de pluies récupérées sur la voie publique, les parkings et dans les propriétés privées doivent "être propres" ; elles rejoignent directement la rivière.


AEROPORT Dijon-Longvic
Les Associations environnementales de l’Est Dijonnais (AEED) Adhérentes au CLAPEN 21 (Comité de liaison des associations et des personnes pour la protection de l’environnement en Côte d’Or) ont diffusé dans la presse ainsi qu'aux assemblées plénières du Conseil Régional et du Grand Dijon

Le projet Renaissance a vécu !
Décidé au printemps 2006 par le Conseil régional, le Conseil général de Côte d’Or, le Grand Dijon et la CCI de Côte d’Or, le projet Renaissance prévoyait  d’accueillir  254 000 passagers/an à l’année N + 7. Au terme de cette extension du trafic, le budget de fonctionnement de l’aéroport devait être équilibré.

Plus de 20 millions d’euros de fonds publics ont été engagés par les décideurs : 15,5 millions pour les infrastructures et 4,7 millions pour l’aide au lancement de nouvelles lignes.
Sept ans après où en est-on ? Sur les quatre lignes régulières exploitées par la Cie Eastern-Airways, les liaisons avec Nantes et Southampton ont fermé au bout de quelques mois et  la fréquence des vols sur Bordeaux et Toulouse réduite.
Aucun gros porteur « low-cost » ne s’est posé sur le tarmac de Longvic malgré les pistes refaites soi-disant à cet effet.

Le trafic « passagers » des vols commerciaux a péniblement atteint les 42 000 en 2012 * en baisse de 9% par rapport à 2011, pour retrouver un niveau identique à celui de 2002, mais  inférieur à celui de 1996 (53 700).
Pendant toute cette période le déficit  de fonctionnement de l’aéroport est resté autour du million d’euros.

Ce bilan désastreux contraste avec les certitudes et les cocoricos de toutes origines qui avaient présidé au lancement de ce projet. Les AEED avaient pourtant par deux fois, à la veille de l’examen des budgets de 2009 et 2010, alerté les élus du Conseil Régional, du Conseil Général de Côte d’Or et du Grand Dijon sur l’inutilité de Renaissance et sur l’ineptie de deux aéroports à 30 minutes de distance.

L’esprit de concurrence a prévalu sur la coopération, chaque région arc-boutée sur son pré-carré et désireux d’en démontrer à l’autre. Dole-Tavaux a lui aussi son projet Renaissance « Nouvel envol », avec 4 millions d’euros engagés par le Conseil Général et la CCI du Jura pour une aérogare toute neuve et le subventionnement  de plusieurs lignes dont une vers Paris ! Avec 34 000 passagers commerciaux en 2012*, Dole-Tavaux talonne Dijon-Longvic. Quel gâchis d’énergie et de fonds publics !

C’en est fini du projet Renaissance. Mais nos élus, semble-t-il, en rêvent d’un autre.
Pour les AEED, il n’y a sûrement pas place pour deux aéroports à 40 km de distance, et probablement pour aucun. Fermer l’aéroport de Dijon ne serait ni une folie ni un drame, mais plutôt un acte de lucidité et de courage au regard des enjeux majeurs du 21ème  siècle. Le « toujours plus, plus vite, plus grand, plus loin », frénésie de la fin du  20ème  siècle, apparaît aujourd’hui une hérésie et une menace pour la survie de  l’humanité. Par les temps de crise multiforme que nous connaissons, les projets de développement doivent être fondés sur d’autres priorités sociales et écologiques. C’est dans ce sens que les AEED entendent continuer leur action.

(*)Statistiques l’UAF (union des aéroports de France)

R. Maguet (CLAPEN 21)

BA 102
Suite aux modifications de la carte militaire suscitée par les économies à réaliser au budget de la France, une lettre a été adressée au ministre des armées à propos de l'éventuel retour des mirages, ou tout autre avion à post combustion, sur la BA 102. Une réponse négative nous a été adressée laconiquement. A suivre.

Nous envisageons de prendre rendez vous auprès du commandant de la base à l'automne.



Panneaux_A4_Web.jpgCampagne nettoyage de printemps

Comme chaque année nous participerons au nettoyage de printemps organisé par la commune

Notre action :
Des affiches ont été apposées sur les emplacements d'affichage public, les chevalets du service Com. De la commune entre le 15 et le 30 mars.

► Mise en place d'affichages ponctuels (sous forme de panneaux au format A4) avec slogans spécifiques à différents emplacements : bennes à verre, arrêts de bus, gazons jonchés de papiers, rivières, ruisseaux et fossés, etc.

► Participation à la journée municipale nettoyage de printemps organisée par C. Cadouot le 23 mars.

► Mise en place par les Services Techniques de 10 poubelles urbaines (sur les 32 demandées début d'automne 2011).

Decharge_cimetiere_Web.jpgDéchets et objets encombrants
Récemment des dépôts intempestifs ont été signalés à la mairie à proximité du cimetière. Cette zone excentrée de la commune est propice (comme d'autres sur Chevigny) à cette pratique qui est interdite par la loi et qui excède les riverains.
Signalons que l'enlèvement des objets encombrants est réalisée par les services du Grand Dijon sur simple appel téléphonique au 0800 12 12 11 (appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi : de 8h à 18h -sauf jours fériés-) et qu'il est aussi possible de les emmener en déchetterie où leur éventuel recyclage peut être réalisé.

La représentation des communes au sein du Grand Dijon
Jusqu'à maintenant, chacune des 24 communes appartenant à la communauté d'agglomération du Grand Dijon dispose de 2 représentants aux assemblées plénières du Conseil d'agglomération. Cette représentation devrait être bientôt modifiée en attribuant plus de siège aux grosses communes et seulement un seul siège aux communes de moindre importance. Avec ces dispositions, Chenôve aurait 5 représentants, Talant 4, Chevigny, Quétigny et Longvic 3, … Dijon 39 (sur 79 sièges).

Il est bien évident que la place de Chevigny dans le débat intercom-munautaire prendra plus d'importance qu'actuellement. La ville de Chevigny a beaucoup pâti de ses mauvaises relations avec le Grand Dijon.

Actuellement : 6 commissions générales :
1.    Développement économique.
2.     Habitat, politique de la ville, urbanisme.
3.     Déplacements.
4.    Environnement.
5.    Administration générale et finances.
6.    Eau et assainissement.

Pour Chevigny, suite au remplacement de M. Brenot, Louise Borsato, conseillère municipale, a été nommée aux commissions déplacements et environnement.

Michel Rotger représente notre ville dans les 4 autres commissions.

Le céder le passage cycliste
tourne_a_droite_Web.jpgDepuis le mois de juin, de nouveaux panonceaux rouge et blanc, qui pointent vers le bas et avec un logo de vélo apposé dessus, ont été installés sous les feux tricolores. Au niveau des carrefours en croix, ils donneront ainsi la possibilité aux cyclistes de tourner sur la voie la plus à droite de la chaussée sans attendre que le feu passe au vert », détaille l’élue des Verts. Cette nouvelle signalétique est également mise en place sur des carrefours “en T” en permettant aux vélos de continuer leur route tout droit, sans avoir à rester “scotchés” au feu. Cependant les cyclistes ont obligation de cédez le passage aux piétons ainsi qu’aux véhicules venant à leur gauche.

On sait bien que certains cyclistes prennent des libertés par rapport au code de la route par leur conduite répréhensible. Ce dispositif devrait permettre de gagner du temps dans les déplacements vélos en toute légalité.

Depuis cette année, Chevigny Environnement est membre de l'association EVAD (Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise). Cette association nous a conseillé à plusieurs reprises sur les aspects pratiques et législatifs de la circulation à vélo sur le territoire de la commune.


Date de création : 09/09/2013 - 09:12
Dernière modification : 10/09/2013 - 19:30
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Conseil du jour
Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres: 528

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 5

Total visites Total visites: 304284  

Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
67 Abonnés
Accès réservé
Météo Chevigny

^ Haut ^